Lien

Amnesty international accuse les grandes firmes internationales d’exploiter des enfants dans les mines de cobalt en RDC.

Exposed: Child labour behind smart phone and electric car batteries

This is what we die for: Human rights abuses in the Democratic Republic of the Congo power the global trade in cobalt

Travail des enfants : 16 multinationales sur le banc des accusés

Apple, Samsung et Volkswagen soupçonnées d’utiliser du cobalt extrait par des enfants

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s